Comment corriger les paupières tombantes ?

Alors que les masques que nous portons quotidiennement couvrent la moitié de nos visages, avoir un regard ouvert et lumineux prend toute son importance ! Le Dr. Yoann Soldermann à Lyon vous explique comment corriger les paupières supérieures tombantes grâce à la blépharoplastie chirurgicale et pourquoi la médecine esthétique, très en vogue, aura souvent moins l’effet escompté.

Corriger les paupières tombantes avec de la toxine botulique en medecine esthétique

C’est la dernière tendance de médecine esthétique plébiscitée et vantée par les stars des réseaux sociaux : les Foxy Eyes. 

La queue du sourcil est rehaussée et regalbée, laissant un espace plus grand entre le globe oculaire et le sourcil, libérant les paupières supérieures et ouvrant le regard étire les yeux par la même occasion. C’est le fameux effet lifté du regard, mis en avant par les marques ! 

Pour cela, nous utilisons soit de la toxine botulique pour procéder à l’ascension de la queue du sourcil, soit de l’acide hyaluronique pour un effet volumateur et galbant du sourcil soit des fils tenseurs pour un effet liftant.

Malheureusement, si l’effet se répercute sur les paupières tombantes, cela ne corrige tout de même pas ce défaut à l’origine, d’autant plus que les substances sont résorbables et d’action limitée dans le temps.

Ainsi la blépharoplastie médicale garde une place restreinte aux cas peu évolués. Il vaut mieux procéder à une intervention chirurgicale qu’avoir recours à la médecine esthétique , en présence d’un excès myocutané important de paupières supérieures.

Principe de la blépharoplastie supérieure pour les paupières tombantes  

« Pour corriger la paupière tombante, ou dermatochalasis de paupière supérieure,  il faut enlever l’excédent de peau, de muscle orbiculaire et de graisse de la paupière supérieure. Il faut même parfois repositionner le sourcil par des points profonds » présente l’ophtalmologue à Lyon. Une simple incision est réalisée dans le pli naturel de la paupière pour ensuite retirer le surplus. L’objectif est de rendre plus visible la paupière mobile et d’agrandir ainsi le regard. Le résultat est particulièrement efficace pour un effet rajeunissant. « Car outre les prédispositions génétiques et  les expositions environnementales, l’âge est souvent la cause de l’affaissement de la paupière ! » rajoute Dr. Soldermann.

Pourquoi privilégier la blépharoplastie chirurgicale pour les paupières tombantes ? 

Malgré l’appréhension (compréhensible) de l’acte chirurgical, la blépharoplastie chirurgicale est la meilleure technique pour un effet durable. L’intervention est plutôt rapide, réalisée en ambulatoire, sous anesthésie locale, en moins de deux heures pour retirer l’amas graisseux. L’incision devient invisible après cicatrisation. Et cette dernière est aussi rapide : 15 jours en moyenne ! Pour un résultat qui durera des années. 

L’approche chirurgicale des paupières par l’ophtalmologue permet en outre d’assurer une protection optimale du globe oculaire et de préserver la courbure des paupières pour ne pas modifier en totalité le regard mais seulement de le sublimer.

La Blépharoplastie supérieure est la meilleure technique pour un regard ouvert, jeune, tout en restant naturel. Prenez-rendez-vous avec le Dr. Yoann Soldermann à Lyon, pour discuter de votre projet : 04.81.07.99.47. 

Quelques avant après :


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *