chalazion sur la paupiere homme - lyon

Chalazion – Traitement du chalazion à Lyon

Le Chalazion – Causes, entretien et traitements 

Un gonflement anormal des paupières ? Un kyste ? Une petite boule douloureuse ? C’est peut-être un chalazion, une inflammation non infectieuse généralement sans gravité, qu’il ne faut pas confondre avec un orgelet.

Qu’est ce que le chalazion ?

Le chalazion se développe sur une glande de Meibomius. Toute blépharite (inflammation des paupières) peut provoquer l’occlusion de l’orifice de ces glandes. Il y a donc une augmentation du volume de la paupière lié à l’inflammation réactionnelle (granulome inflammatoire). Dans certains cas, le chalazion peut provoquer un oedeme suffisamment important pour empêcher l’ouverture des paupières et recouvrir entièrement l’œil, entrainant donc une incapacité à le garder ouvert, avec toutes les conséquences que cela entraine dans le quotidien des patients.

Le Docteur Soldermann apporte son expertise : 

Comment soigner un chalazion ? 

Pour soigner un chalazion, des traitements locaux peuvent être utilisés. Ainsi, l’ophtalmologue fournit du collyre, une pommade anti-inflammatoire, et dans certains cas un antibiotique. De plus, une bonne hygiène cutanée est indispensable pour éviter les complications. 

Plusieurs règles d’hygiène doivent être respectées : 

  • Nettoyer correctement le contour de l’œil et les paupières, 
  • Appliquer une compresse d’eau chaude qui va remédier à l’accumulation de sébum (compresses, masque chauffant)
  • Un massage des paupières permet aussi d’éviter l’engorgement et les récidives. 

L’opération du chalazion 

Dans la plupart des cas, la réduction des symptômes se fait progressivement et de façon spontanée.  Dans tous les cas, au stade inflammatoire, seul le traitement médical est préconisé. Cependant, si le chalazion devient chronique (enkysté), une prise en charge chirurgicale est alors envisageable.

Dans quel cas faut il opérer ? 

Le chalazion peut parfois susciter une gêne physique surtout s’il dure plusieurs semaines. On peut également diagnostiquer une gêne fonctionnelle qui peut vite devenir inconfortable. Cela va se manifester par une fatigue visuelle, une sensation de paupière lourde ou encore une rechute inflammatoire. La gêne esthétique est ce qui pousse les patients à se faire opérer. 

Comment se déroule l’opération ?

Le patient doit passer dans un premier temps un examen pour déterminer la pertinence et l’efficacité de l’opération. Après l’examen, l’opération peut avoir lieu. Elle dure généralement 10 à 15 minutes selon le modèle suivant : 

  • Le bloc opératoire injecte un anesthésiant local, cette étape va durer quelques secondes afin de laisser l’anesthésiant agir sur le patient. 
  • L’intervention chirurgicale peut avoir lieu. L’opération est rapide, simple et sans douleur, elle consiste à inciser la glande responsable de cette pathologie. L’objectif est d’inciser la zone de manière à extraire le chalazion et laisser s’échapper l’accumulation de sébum. 
  • L’opération se termine avec un pansement oculaire qui vise à arrêter le saignement 2-3h après l’intervention.

La cicatrisation 

Durant 48h, il est recommandé d’éviter toute source de chaleur et d’utiliser du froid jusqu’à la fin des saignements, s’il y en a. Un hématome postopératoire peut se former localement. Le chirurgien prescrit un traitement pour une durée de quelques jours afin de réduire l’intensité l’inflammation postopératoire et le gonflement de la paupière.  La paupière cicatrise généralement en une semaine. 

Comment éviter les récidives 

S’agissant d’une inflammation chronique, il y a des chances de récurrences causées par des facteurs externes et environnementaux. En effet, pour éviter les récidives, il est conseillé de faire des soins de paupières au moins une fois par jour (chauffer, masser, hydrater). Dans certains cas, comme pour une inflammation chronique, un traitement à base de collyre ou de comprimés peut être prescrit. 

Pour diminuer le risque de récidives, il convient de traiter convenablement sa correction ophtalmologique comme l’astigmatisme, l’hypermétropie ou la presbytie.

Pour soigner votre chalazion rapidement et sans douleur prenez rendez-vous dès maintenant avec le Dr. Soldermann. Attention, à ne pas passer par Doctolib mais bien par le secrétariat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *