différence orgelet chalazion photo oeil femme orgelet

La différence entre orgelet et chalazion

Chalazion ? Orgelet ? Vous avez du mal à faire la différence ? Le docteur Soldermann vous éclaire sur ces deux inflammations de l’œil ! 

L’orgelet est une infection bactérienne bénigne qui se développe à partir d’un cil du bord libre de la paupière (folliculite). Cette infection peut en revanche se révéler pénible pour quelques patients, qui développent des formes récidivantes, appelées blépharites chroniques. Le chalazion (lien article) quant à lui est le résultat d’une réaction inflammatoire d’une glande de Meibomius située dans l’épaisseur des paupières. 

Comment se forme un chalazion ou un orgelet 

Qu’il s’agisse d’un orgelet ou d’un chalazion, l’aspect peut parfois être très similaire, ce qui rend leur distinction plus difficile. En effet les deux pathologies forment un œdème sous la paupière plutôt douloureux. Elles débutent par un petit gonflement, une sensibilité accrue à la lumière et une sensation de corps étranger. L’orgelet ne touche la plupart du temps qu’une partie limitée de la paupière et forme généralement une papule inflammatoire présentant un point blanc en son centre. Dans de rares cas il peut se généraliser sur toute la paupière : c’est l’abcès. Au bout de quelques jours, l’orgelet laisse sourdre les sécrétions purulentes entourant le cil, c’est le début de processus de guérison. L’abcès palpébral provoque quant à lui des symptômes plus douloureux que l’orgelet simple. 

Le chalazion a lui deux stades : un premier inflammatoire où l’on va privilégier le traitement médicamenteux, puis un stade d’enkystement, où il devient dur mais sans inflammation.

Le traitement des chalazions ou orgelets

Pour traiter les orgelets et les chalazions, des compresses chaudes peuvent être appliquées plusieurs fois par jours environ 5 à 10 mn. Dans le cas où les symptômes persistent, la chirurgie ou les antibiotiques peuvent être envisagés pour les orgelets. Afin pour éviter les récidives, il est possible de faire appel à l’expertise du médecin (lien site – accueil) pour le faire percer, un drainage chirurgical peut aussi être nécessaire.

 S’il s’agit d’un chalazion, au stade inflammatoire, pommade à la cortisone et massage sont préconisés. Au stade d’enkystement, on procède à l’incision et le curetage auprès d’un ophtalmologue. 

Le mieux est encore d’avoir l’avis d’un médecin ! Prenez rendez-vous sur Doctolib ou appelez le cabinet au 04 81 07 99 47.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *