Après 50 ans : corriger sa vue avec le Prelex à Lyon

Avez-vous déjà entendu parler de la technique Prelex pour corriger votre vue, et supprimer la dépendance aux lunettes et lentilles de contact ? Elle se différencie du laser pour l’opération de la presbytie, et traite aussi d’autres troubles réfractifs. À Lyon, le Dr. Soldermann utilise régulièrement cette technique dans son bloc opératoire.  

Le principe du Prelex pour corriger sa vue 

Contrairement au laser, le Prelex est un acte chirurgical intraoculaire. Prelex signifie PREsbyopic Lens Exchange : il s’agit de remplacer le cristallin par une lentille trifocale ! 

« L’avantage est de pouvoir corriger plusieurs troubles en même temps. En priorité, la presbytie qui apparaît et s’accentue avec l’âge : c’est le problème d’accommodation entre vision de près et de loin.  Mais aussi l’hypermétropie, l’astigmatisme ou la myopie associée » ajoute le Dr. Soldermann.  

Est-ce une technique faite pour moi ? 

Il faut savoir que le laser, souvent plébiscité, a certaines conditions d’éligibilité. Ces dernières sont principalement : les attentes du patient en vision de près, l’anatomie de la cornée (épaisseur), le syndrome sec et la quantité de troubles réfractifs à corriger. 

Plusieurs études, et notamment une étude comparative* entre le Lasik (chirurgie cornéenne laser) et le Prelex a notamment prouvé que le Prelex est une technique mieux adaptée pour les patients âgés de plus de 55 ans, où les effets sont plus pérennes.  Autre atout de la solution : le Prelex, il prévient toute survenue de la cataracte. 

Comment cela se déroule à Lyon : 

Un rendez-vous préalable permettra de déterminer quelle technique est la plus adaptée à vos besoins. En revanche, le Prelex présente un impératif en plus des contre-indications classiques : opérer les deux yeux à quelques jours d’intervalle. La récupération est cependant très rapide, et l’opération se déroule en ambulatoire. 

Très court, l’acte chirurgical s’apparente à une chirurgie de cataracte, moins d’1/2h est nécessaire. On procède en premier lieu à l’extraction du cristallin, pour ensuite poser la lentille focale.

Envie d’en savoir plus ? Prenez rendez-vous avec le Dr. Yoann Soldermann pour mieux comprendre les différentes solutions adaptées à votre trouble de la vision ! tps://chirurgie-paupiere.fr/le-cabinet/

* Journal d’ophtalmologie 2015 : Doi : 10.1016/j.jfo.2014.10.010 

L. Moyal  , M. Abrieu-Lacaille, S. Bonnel, D. Sendon, B. de Rivoyre, M. Berguiga, C. Rambaud, F. Froussart-Maille, J.-C. Rigal-Sastourné

 Service d’ophtalmologie, hôpital d’instruction des armées–Percy, 101, avenue Henri-Barbusse, 92141 Clamart cedex, France 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *