3 choses à savoir sur la chirurgie de la paupière

Le premier contact que nous avons avec l’autre, se fait par le regard. Avec l’âge, la production de collagène diminue, ce qui provoque une perte d’élasticité de la peau. Les paupières tombent et reflètent l’image du temps qui passe. Un relâchement qui engendre une expression plus fatiguée. L’objectif de cette chirurgie, appelée blépharoplastie, est d’enlever l’excédent de peau et/ou de graisse qui alourdissent le regard. En effet, l’intervention permet de repositionner la peau et le pli de la paupière. Ce qui change de manière totalement naturelle l’expression du visage. Celle-ci paraît plus jeune et moins tiraillée par le temps. La blépharoplastie s’effectue sur les paupières supérieures, inférieures et également sur les 2 zones simultanément. Cela permet de corriger de manière efficace et durable (15 ans) l’excès de peau responsable des paupières tombantes. Retrouvez dans la suite de cet article, 3 choses à savoir sur la chirurgie de la paupière. 

Les contre-indications de la chirurgie des paupières 

Que vous soyez hommes ou femmes, la chirurgie des paupières ne comporte pas de limite d’âge. Il existe malgré tout, des contre-indications à cette blépharoplastie, telles que : 

  • Une demande esthétique disproportionnée 
  • Une maladie oculaire (Un glaucome traité ou non, infection conjonctivale et oculaire)
  • Une maladie de la peau (infection, carcinome, eczéma)
  • Des ulcères de cornée 
  • Une monophtalmie (vision d’un seul œil) 
  •  Syndrôme sec oculaire important (goujerot sjogren par exemple)

Le Dr. Soldermann apporte toutefois une précision : « La prise de médicaments antiagrégants, antihypertenseurs, anticoagulants, n’est pas une contre-indication totale. Des chirurgies simples peuvent être réalisées. Le patient présentera simplement plus d’œdèmes et ecchymoses post opératoires. »

Comment préparer son opération de la chirurgie des paupières ? 

En amont de l’opération, il est important de réaliser au moins une consultation obligatoire. En effet, cela permet de poser une indication chirurgicale et d’apporter l’intégralité des informations au patient.  De même, afin de repérer d’éventuels problèmes secondaires des yeux qui pourraient s’aggraver après la chirurgie de la paupière. Aucun médicament ne doit être pris contenant de l’aspirine dans les 10 jours avant et après l’intervention. Cela permet de limiter les hématomes et ecchymoses. Vous pouvez également utiliser de l’Arnica avant l’opération, le Dr. Soldermann n’y voit aucun inconvénient. Enfin, si vous êtes fumeur, arrêtez ou diminuez au maximum votre consommation 3 semaines avant et après l’opération afin de favoriser la cicatrisation.

La récupération de la chirurgie des paupières 

La chirurgie des paupières dure en moyenne 1 heure. À l’issue de l’opération, le Dr Soldermann applique un pansement qu’il faudra garder pendant 24 heures. Prévoyez donc de venir accompagné pour rentrer. L’application de froid (masque hydrogel) permet de limiter les œdèmes.

Ne vous couchez pas totalement à l’horizontale afin d’avoir la tête surélevée et de limiter le gonflement. De même, il est primordial de se protéger du soleil. En effet, l’exposition aux rayons UV risque de causer des troubles pigmentaires de la peau au niveau des cicatrices. 

Le repos s’avère votre meilleur allié pour une bonne récupération après l’opération. En effet, cela permet de limiter le stress et d’éviter le syndrome sec oculaire. Votre repos favorisera votre cicatrisation et donc un résultat optimal.

À noter qu’il faut compter une dizaine de jours d’éviction sociale.

En ce qui concerne la pratique sportive, elle peut reprendre le 12e jour (48h après ablation des fils), certaines pratiques restent limitées pendant 1 mois, comme la nation ou la boxe).

Il est vrai que des ecchymoses (bleus) et des œdèmes sont susceptibles d’apparaître. Rassurez-vous, ils s’estomperont au bout d’une quinzaine de jours. Les fils seront retirés au cabinet 10 jours après l’intervention et le maquillage pourra être repris 2 jours après. Les bleus et ecchymoses disparaîtront courant du 1er mois et pourront être masqués à ce moment là.

Les résultats de l’intervention vont commencer à apparaître au bout d’un mois, jusqu’aux résultats définitifs 1 an après, en moyenne. La peau se calme et les œdèmes auront complètement disparus. Si une irritation oculaire apparaît quelques temps après la chirurgie de la paupière, le Dr.Soldermann conseille « d’appliquer des larmes artificielles pour soulager efficacement et rapidement l’irritation ». 

Si vous avez des questions ou si vous intéressez, contactez-nous sur Doctolib, au 04 81 07 99 47, ou rendez-vous directement au cabinet à Lyon. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.